EDWIGE OPCA, Monstres & Cie

Retour

« On souhaite être référencés Datadock dans l’aprèm’ svp, c’est urgent ! »

Mais non, obtenir le référencement Datadock pour débloquer des financements OPCA pour vos clients ce n’est pas si méchant ? Mais noooon on vous dit ! Mais puisqu’on vous le dit, croyez-nous...

Bon, ok. C’est juste l’enfer !!!

Et encore, on ne vous parle là que de la 1ère étape qui est celle relativement fondamentale concernant l’obtention du référencement. Précieux sésame dont des quantités astronomiques d’organismes de formation rêvent secrètement jour et nuit.

Mais il y a tout le reste : mise en place de l’organisation administrative et autres process pour bien rester dans les clous, on vous garantitque la carotte est lourde. Tous ceux qui s’y sont frottés ont au mieux totalement dévissé du bulbe pour se retrouver entre 4 murs à l’Institut Françis Heaulme dans le service de renommée mondiale « Schizophrénie paranoïaque lourde et délires psychopathes avancés ».

Un chemin de croix pire que celui emprunté par le Christ pour obtenir son dernier kebab sauce Bethléem (p’ti mélange d’harissa et de mayonnaise algérienne, très bon !).

Tout être ayant tenté l’expérience s’est fait à un moment ou à un autre une entorse du 3ème métatarse avec impact direct et violent sur les connexions neuronales reliant le néocortex reptilien.

Vous voyez, rien que du joyeusement subtil et motivant !

Et c’est là qu’Edwige intervient !

Elle s’engouffre dans le créneau tel un furet ayant trouvé un terrier tout confort et y développe son business de manière frénétique. Dossiers, process, lourdeurs administratives, organisation, prépa d’audit... tout y passe.

Elle enchaine les obstacles, maitrise, bouscule et s’adapte à tous les secteurs d’activités. Le sujet n’a bientôt plus aucun secret pour elle qui devient la spécialiste. Le flou entretenu et la méconnaissance du thème sont un terrain propice pour son business et accompagner les organismes perdus par toutes ces magnifiques procédures.

Elle s’éclate quoi !

Oui bon ok, c’est bizarre comme délire vous me direz, mais chacun son truc hein. Y’en a bien qui se tapent des trips en marchant sur des charbons brûlants pieds nus ou en attaquant l’Everest par la face Nord-Est (celle à pic réputée infranchissable).

Son objectif désormais : enchainer et toucher de plus en plus de PME sous les 50 salariés. Car elles ne le savent pas mais une menace commence à approcher... Un astéroide gigantesque qui pourrait bien détruire toute vie sur terre de manière définitive. L’apocalypse selon Saint Jean : la réforme « Avenir professionnel » prévue aux equinoxes de 2021 !

Et comme elle dit elle-même avec toute la diplomatie et le pragmatisme qui la caractérisent : « Ceux qui vont s’y prendre à la dernière minute, y seront mal barrés ! »

 

Suivez-nous :
Prenez contact